Pour mieux comprendre

Qu'est-ce que la neurodiversité?

6635_edited_edited_edited_edited.png
6635_edited_edited_edited.png

La neurodiversité est un concept complexe et un fait biologique (faisant écho au terme biodiversité). Elle s’illustre comme un continuum sur lequel s’inscrivent tous les êtres humains.

Le
paradigme de la neurodiversité avance que toutes les différences neurologiques sont le résultat d’une variation normale et naturelle du génome humain. Ce paradigme tend donc à éloigner de la vision médicale des profils neurodivergents.

 

Chaque individu possède donc ses forces uniques et affronte des défis qui lui sont propres. Dans un monde réfléchi selon la norme neurotypique, c’est-à-dire le fonctionnement neurocognitif majoritairement représenté, les défis peuvent être augmentés par l’environnement, pouvant créer une situation de handicap.

6635_edited_edited_edited_edited.png
6635_edited_edited_edited.png

Design par FreePik

Et la neurodivergence ?

Les personnes neurodivergentes possèdent des profils qui s’éloignent de la majorité normée.
 

La neurodivergence est représentée par des manifestations neurocognitives qui s’éloignent du fonctionnement neurotypique. Ce terme pourrait refléter une perspective médicale. Cependant, il permet surtout de reconnaître la composante biologique d'un fonctionnement majoritaire.

Les individus neurodivergents tendent à relever certains défis avec une grande facilité ou au contraire, à les trouver très difficiles: il en résulte une performance inconstante et parfois complexe à appréhender au travail.

Design par RawPixel

La neurodiversité: un avantage compétitif

Une équipe neurodiverse peut représenter une grande force, contribuant à l’intelligence collective, à la créativité et l’innovation en plus de se composer d’un éventail de forces uniques et complémentaires.

 

Toutefois, un environnement inclusif est essentiel pour permettre à chacun·e de s’épanouir en utilisant ses forces plutôt que de constamment mobiliser son énergie à surmonter des défis.

 

Un environnement (neuro)inclusif est donc celui qui réduit les situations de handicap et qui augmente les possibilités d’utiliser les forces de chacun et chacune. Ainsi, chaque personne profite d'un milieu inclusif qui lui permet d'être dans un contexte correspondant à ses besoins et de tirer avantage de ses forces et ressources.

En bref, la neuroinclusion bénéficie à tout le monde.

La neurodivergence dans la population

Jusqu'à 17% de la population serait neurodivergente, s'écartant donc significativement du fonctionnement neurotypique.

Cette prévalence repose par ailleurs seulement sur les conditions diagnostiquées. Sachant que la plupart des profils ne nécessitent pas nécessairement de médicalisation, ce pourcentage est probablement faible face à la réalité neurodivergente.

 

Ça pique ta curiosité? Tu peux aller lire ici et ici.

Mon expertise en neuroinclusion réside à la convergence de mon expérience personnelle, de ma formation et de mon parcours professionnel.